L’enseignement des droits de l’homme

L’enseignement des droits de l’homme doit faire des droits de l’homme et de la démocratie une pratique quotidienne.

Publiés sur l’Hebdo Al-Ahram-en ligne, Semaine du 29 août au 4 septembre 2007, numéro 677.

Directeur du département des droits de l’homme à la Ligue arabe, le Djiboutien Mahmoud Rached Ghaleb évoque le plan arabe pour introduire l’enseignement des droits de l’homme dans les écoles et les universités arabes:

Al-Ahram Hebdo : Les pays arabes ont convenu d’introduire l’enseignement des droits de l’homme dans les divers cycles d’enseignement. Quelles sont les circonstances qui ont conduit à l’introduction de cette idée dans l’action arabe conjointe ?

Mahmoud Rached Ghaleb : Lorsque le sommet arabe de 2004 a approuvé la charte arabe des droits de l’homme, il est devenu indispensable de respecter son application. Selon cette charte, les pays arabes doivent garantir un enseignement renforçant le respect des droits de l’homme. Ils doivent aussi intégrer les principes des droits de l’homme et des libertés essentielles dans les activités et les programmes éducatifs ainsi que dans les programmes d’éducation dans les établissements publics et privés.

De plus, la charte a mis l’accent sur la nécessité de former l’individu dans les pays arabes de sorte qu’il soit fier de son identité, qu’il soit fidèle à son pays tout en s’imprégnant de la culture de l’ouverture sur l’autre conformément aux principes et valeurs humains déclarés dans les chartes internationales des droits de l’homme. La charte arabe des droits de l’homme a aussi incité à préparer les générations dans les pays arabes à une vie libre et responsable dans une société civile basée sur le lien entre la connaissance des droits et le respect des devoirs.

— Comment avez-vous traduit les textes de la charte en un programme arabe d’enseignement des droits de l’homme ? … (full text).

Comments are closed.