L’UNFPA décidée à lutter contre les mutilations génitales féminines

Publié dans Agence Ivoirienne de Presse AIP, le 17 Decembre 2011.

Bouaké, 14 déc (AIP)-Le Fonds des Nations Unies pour la population UNFPA en campagne contre les mutilations génitale féminines (MGF) depuis lundi dans le département de Dabakala, entend œuvrer pour mettre fin aux méfaits à cette pratique ancestrale qui continue de sévir dans la localité. 

Une caravane présidée par le préfet de la région de la Vallée du Bandama, Aka Konin a déjà déployé ‘’ses batteries ‘ pour 16 jours d’activisme ‘’ à Dabakala a déclaré le coordonnateur de l’UNFPA, Ambroise Ané dimanche face à la presse à Bouaké.

Elle sillonnera à partir de lundi tous les six cantons touchés de Dabakala dont les cantons de Kotolo, de Founbolo, de satamasokora, de satamasokoro et Kafoundougou, en organisant des manifestations foraines à travers le thème ‘’la loi ivoirienne et les MGF’’.

Selon le Dr. Ané, la caravane consistera à sensibiliser les populations avec le soutien des ONG partenaires sur les méfaits et dangers de l’excision à travers une conférence publique qui sera prononcée par le substitut du procureur général de Bouaké sur les questions du MGF.

“Une équipe mobile dirigée par le médecin chef de Dabakala est présente pour la prise en charge médicale des victimes et il sera procédé à la prise en charge psychosociale et juridique sur le terrain”, a ajouté le coordonnateur régional de l’UNFPA … (le texte en entier).

Comments are closed.