Opérations psychologiques

Al Qaïda en Irak : faut-il croire George Bush ou ses généraux ?

Publié par Voltairenet.org, par Thierry Meyssan*, juillet 25, 2007.

Alors que le président Bush met en garde ses concitoyens contre le danger « d’Al-Qaïda en Irak » qui formerait des cellules pour attaquer les États-Unis, des officiers supérieurs états-uniens ont admis que cette organisation n’existait pas. Les généraux Casey et Kimmitt ont reconnu qu’Al-Zarkaoui était une fabrication de leurs services de guerre psychologique et le général Bergner a déclaré que son successeur, Al-Baghdadi, était un acteur …

… La fabrication d’Al-Qaïda en Irak, Abou Moussab Al-Zarkaoui et Ansar al-Islam:

Pour justifier leur intention d’envahir l’Irak, les Anglo-Saxons ont choisi d’utiliser une seconde fois l’argument du 11 septembre qui avait si bien marché à propos de l’Afghanistan. Les opinions publiques occidentales ignorent toujours que l’attaque de Kaboul avait été décidée en juillet 2001 et que les troupes britanniques et états-uniennes avaient été pré-positionnées sur zone avant les attentats du 11 septembre 2001 [4]. Elles ont donc facilement avalé le gros mensonge selon lequel les « terroristes » auraient ourdi leur complot dans l’ombre d’une grotte sous la protection des Talibans … (texte entier).

Document joint.

* Thierry Meyssan est journaliste et écrivain, et président du Réseau Voltaire: français, and english. (Voltairenet.org exists also in espanol, arab, russian, polski, portugues, italiano).

Comments are closed.