New Orleans renaît avec le Wi-Fi

Ravagée par l’ouragan Katrina, la ville de New Orleans – qui a perdu 90% de sa population – a été presque intégralement détruite et ne dispose plus d’infrastructures pertinentes de communication (voir silicon.fr).

Aidée par les dons d’entreprises privées, comme Intel Corp, Tropos Networks et Prontos Network, New Orleans va se couvrir d’un vaste réseau de hotspots Wi-Fi. En commençant par le quartier français et le district du centre des affaires. D’ici un an, toute la ville devrait être couverte.

“Nous appartenons aux premières villes à adopter un réseau sans fil sur l’ensemble de notre territoire et c’est spécialement important pour retrouver notre communauté”, à déclaré Ray Nagin, le maire de New Orleans.

Depuis l’ouragan Katrina, seulement 10% des habitants de New Orleans ont rejoint leur ville, où ne résident plus que 20% de sa population initiale d’un demi-million d’habitants.

On est surpris, en revanche, par l’absence au sein des généreux donateurs du projet d’un certain Google, qui pourtant est à l’origine des projets de couverture Wi-Fi des grandes villes américaines, comme San Francisco, avec des réseaux d’accès gratuit Wi-Fi.

Sans doute le projet de reconstruction d’une ville comme New Orleans ne correspond pas aux ambitions économiques du moteur de recherche !

Comments are closed.