Tolérance zéro envers les mutilations génitales féminines MGF

Publié sur ONEWO-VISION/Actu ONU, by Catherine Fiankan-Bokonga, 7 février 2011.

Les mutilations génitales féminines affectent entre 100 et 140 millions de filles et de femmes à travers le monde. Cette pratique menace désormais chaque année quelque trois millions de fillettes en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et aussi dans certaines communautés migrantes en Europe.

L’Union interparlementaire (UIP), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Comité interafricain sur les pratiques traditionnelles affectant la santé des femmes et des enfants (CIAF) et l’Office des droits humains (ODH) du Département de la sécurité, de la police et de l’environnement (DSPE) du Canton de Genève ont présenté, à Genève, des données sur les MGF et décrit les mesures prises pour lutter contre cette violation des droits fondamentaux des femmes et des filles. Le Parlement européen estime que quelque 500 000 femmes excisées vivent en Europe et que, tous les ans, près de 180 000 femmes et filles migrantes subissent des MGF ou risquent d’en subir. Depuis cinq ans, le Canton de Genève effectue un travail de prévention auprès des communautés migrantes. Quelques 1.200 femmes vivant à Genève pourraient être concernées par cette problématique. 

A ce jour 19 pays africains (Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Ghana, Guinée, Kenya, Mauritanie, Niger, Ouganda, Sénégal, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie), et 11 pays européens (Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal, Royaume-Uni, Suède) ont adopté des lois ou autres mesures législatives contre les MGF. En Suisse, les Chambres fédérales sont saisies d’un projet de loi spécifique permettant de réprimer les mutilations commises dans le pays, mais aussi celles commises à l’étranger par des résidents suisses. Quatre autres Etats (Australie, Canada, Etats-Unis d’Amérique et Nouvelle-Zélande) ont aussi légiféré contre les MGF.

Liens / Links:

Nigerian Minister urges innovative efforts at eliminating FGM;

Mutilations sexuelles féminines: la vigilance reste de mise;

Afrique: Campagne Mondiale contre les mutilations génitales féminines – 3 millions de filles exposées chaque année;

Les MGF mobilisent Genève.

Comments are closed.