Les talibans ne seraient plus opposés à l’éducation des filles

Publié sur cyberpress.ca, par APF Londres, le 14 janvier 2011.

Les talibans ne sont plus opposés à l’éducation, et notamment à l’éducation des filles, a assuré le ministre afghan de l’éducation Farooq Wardak, dans un entretien publié vendredi dans le supplément Éducation du quotidien britannique The Times.

«Ce que j’entends au plus haut niveau chez les talibans, c’est qu’ils ne sont plus opposés à l’éducation, et notamment à celle des filles», a indiqué le ministre, qui était en visite en Grande-Bretagne la semaine dernière.

Le ministre a estimé que les barrières culturelles commençaient à tomber dans le pays. Selon lui, l’opposition à l’éducation était largement partagée dans toutes les couches de la société afghane, pas seulement chez les talibans, ce qui expliquait «que dans bien des provinces nous n’avions pas d’enseignants, ni homme, ni femme». 

On ne comptait sous le gouvernement taliban aucune fille sur près d’un million d’élèves, seulement 20 000 enseignants, tous hommes et quelque 3400 écoles. Selon le ministre, le pays compte aujourd’hui 7 millions d’élèves dont 38% de filles, 180 000 enseignants dont 30% de femmes, et 12 600 écoles … (voir texte entier).

Comments are closed.