Belgique: l’excision toucherait près de 8235 femmes – en 2010, ZERO dossier!

dans le monde, ce sont chaque année 3.000.000 de femmes qui sont concernées

Lié sur nos blogs avec Les mutilations sexuelles féminines: une atteinte à la dignité humaine, avec Give someone you never met, a gift they will never forget, et avec Clinic to fight taboo of female mutilation.

Publié sur Presse David Kyriakidis, par le propriétaire du blog, le 9 janvier 2011.

… Alors donc la Belgique ne semble pas se préoccuper du sort de ces jeunes femmes, de ces jeunes filles ou encore de ces toutes petites filles, selon des critères qui ne tiennent pas debout. La Belgique, pays exciseur? Il faut le croire. C’est scandaleux de laisser ces mutilations impunies. En France, ils ont pris le problème bien plus au sérieux en commençant par un travail éducatif et des exciseurs sont devenus des membres actifs de l’ anti mutilation. Les faits relèvent de la cour d’assise et il y a eu des poursuites et des condamnations. 

Il est nécessaire de mieux sensibiliser les professionnels de la santé mais aussi d’autres secteurs comme l’éducation à cette problématique sans quoi, l’on ira à une augmentation sensible de ces actes odieux. Mais bon, la Belgique n’a pas l’air de donner une priorité au barbarisme sur son territoire, d’autres soucis, bien moins importants et plus facile à traiter semble suffire.

Par ailleurs, ces mutilations, sujet tabou, sont aussi des données protégées par le secret médical. Tout est dit. (lire le texte entier … et voir les images … insoutenables à mon avis!).

Comments are closed.