La Fenech connection

Publié dans CLIMS.

… La politique anti-secte française séduit la Chine et la Russie:

  • En juillet 2009, Georges Fenech recevait une délégation de l’ambassade de Chine. Les relations de la MIVILUDES avec les autorités chinoises ne sont cependant pas nouvelles.
  • En novembre 2000, de retour d’un voyage en Chine, Alain Vivien, son ancien président, déclarait que dans ce pays : la France est souvent citée en exemple en raison de l’ampleur et de la cohérence des mesures prises pour répondre à la menace sectaire.
  • Le bulletin de la MIVILUDES qui rapportait ces propos s’accompagnait d’une importante propagande du gouvernement chinois contre le Falun Gong.

La MIVILUDES et l’Eglise orthodoxe russe: … // 

… Le double enjeu du Falun Gong

  • En Chine, le Falun Gong, un mouvement d’inspiration bouddhiste et taoïste, continue de subir une répression révoltante. A titre d’exemple, dans leur livre Bloody harvest (Moissons sanglantes) deux avocats canadiens, David Matas et David Kilgour, dénoncent notamment les prélèvements d’organes forcés sur des prisonniers de conscience du Falun Gong.

Conclusion:

  • Il semble que la politique “anti-secte” française serve de garant à la fois à la Chine et à l’Eglise orthodoxe russe contre le Falun Gong. Quant à la FECRIS, dont le statut d’ONG devrait la tenir à l’écart de tout lien politique ou religieux, elle est financée par le gouvernement français. Qui plus est, elle a pour vice-président… un représentant de l’Eglise orthodoxe russe!

(Accessible sur CAP Liberté de Conscience).

(lire le texte entier).

Comments are closed.