L’école sinistrée

Publié sur MAVERICK, par Gilles de Gramont, Octobre 9, 2009.

Jamais l’école n’a autant entrepris de réformes. Depuis des décennies, on teste de nouvelles idées. Presque chaque année de nouveaux programmes échouent encore plus lamentablement. Quelles sont les origines de ces “nouvelles méthodes”. Pourquoi et comment ce fiasco a-t-il commencé ? La première partie de ce dossier résume un ouvrage de Paolo Lionni: The Leipzig Connection. Nous remercions son propriétaire, Heron Books Inc. (Sheridan, Oregon/USA), de nous avoir autorisés l’utilisation de ces matériaux.

Au commencement était Wundt: … 

… Qui ne désire être social?

WUNDT avait enlevé la psyché (l’âme) de la psychologie. N’aurait-il pas aussi enlevé la sociabilité au socialisme? L’école n’a en effet jamais produit autant d’asociaux que depuis qu’elle est socialiste. Elle n’a jamais créé autant d’inadaptés que depuis qu’elle coule chacun dans le même moule. En voulant libérer, elle piège. Réalisons aussi que les psychologues ont remplacé les prêtres dans nos écoles.

Drogues & médicaments:

Aux Etats-Unis et chez nous depuis quelques années, des millions d’enfants sont sous des psychotropes et des amphétamines prescrites par des psychologues.

La « maladie » évoquée pour justifier ces distributions est le THADA, qui signifie Trouble hyperactivité avec déficit de l’attention. Ainsi, quotidiennement, des millions d’écoliers reçoivent un traitement sous forme d’une amphétamine appelée Ritaline.

Selon les critères de la profession, les symptômes du THADA pourraient s’appliquer à presque n’importe quel enfant normalement actif. Cette drogue comporte cependant un éventail impressionnant d’effets secondaires, comme la dépression, la tendance au suicide, la violence ainsi qu’une très haute accoutumance.

Il est remarquable que lors de chaque cas de tuerie d’enfants (par des enfants) dans des écoles aux Etats-Unis, le meurtrier était sous l’effet de psychotropes prescrits par un psychiatre. Ces actes inouïs commençant à se produire de même en Europe.

En Suisse, par exemple, les ventes de Ritaline ont explosé. Une édition du Tages Anzeiger indique que la quantité de cette drogue s’est multipliée par huit en dix ans, passant de 23 à 195 kilos. Référence: Le boom de la Ritaline inquiète …(très long texte entier).

(Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez contacter l’auteur de cet article par e-mail).

Comments are closed.