La Suisse, havre de paix religieuse

Lié avec CAP Droits de l’Homme, et avec Les Temps changent.

Publié dans CAP Droits de l’Homme, non daté.

Certes, la Suisse n’est pas le premier pays enclin à la tolérance religieuse. Rappelons qu’avant que le succès de la religion chrétienne n’inquiète les Romains, ceux-ci toléraient toutes les croyances, pourvu qu’il ne soit pas fait injure à la majesté de l’Empire. De même au Moyen Age, en terre musulmane, on accueillait des réfugiés hérétiques, sans toutefois les contraindre à se convertir à l’Islam.

Il n’empêche qu’une république telle que celle Genève, bien qu’indépendante à l’époque de la Réforme, a légué à la Suisse une aura de grande diversité d’opinions. Témoin les myriades d’organisations internationales qu’elle abrite aujourd’hui …

… Les religions en Suisse – quelques chiffres:    

  • Voici quelques chiffres sur les principales religions qui cohabitent en Suisse dans un climat de respect, de tolérance et de discrétion.
  • Catholiques: Avec plus de 3 millions de personnes, l’Église catholique romaine est la plus largement représentée dans le pays. Elle prédomine dans les cantons ruraux et dans les villes ayant accueilli dans les années 70 l’immigration de l’Europe du Sud.
  • Protestants: La seconde est l’Eglise protestante, qui regroupe plus de 2,7 millions de personnes.Orthodoxes: Depuis deux siècles, la Suisse accueille de nombreux chrétiens orthodoxes, en particulier des Russes. Leur nombre, qui a plus que triplé ces 20 dernières années, totalise aujourd’hui 1% de la population du pays.
  • Jiufs: Aussi bien dans sa partie romande qu’allemande, la Suisse comporte un nombre important de juifs. Dans la plupart des grandes villes, des communautés sont organisées et disposent d’infrastructures bien développées.
  • Bouddhisme et hindouisme: Ceux-ci représentent 0.5% de la population suisse. Ils sont principalement concentrés à Berne et à Zürich. En quête de nouvelles expériences spirituelles, de plus en plus de Suisses se tournent vers ces religions orientales.
  • Islam: Plus de 150′000 personnes appartiennent à une communauté musulmane en Suisse.
  • Mouvements minoritaires: La plupart des mouvements spirituels actifs en Europe ont leurs contreparties en Suisse, même si certains consistent en de très petites communautés. Citons notamment: les Adventistes – la Nouvelle Acropole – la Foi Bahai – Hare Krishna – le Mouvement Raelien – les Témoins de Jehovah – l’Eglise de l’Unification – l’Eglise des Saints des derniers jours – l’Eglise de Scientologie – Sukyo Mahikari, pour en nommer quelques unes.

Conclusion:

Par des publications régulières, et grâce au climat relativement serein qui entoure les minorités spirituelles en Suisse, nous espérons offrir une alternative novatrice à l’attitude actuelle réservée à celles-ci. Puisse celle -ci s’étendre au delà de nos frontières.

… (texte entier).

Lien:

LES TEMPS CHANGENT, Un regard en arrière sur le cheminement des nouveaux mouvements religieux en Suisse.

Comments are closed.