Rencontre avec Amin Maalouf

Received by mail:
From: La librairie arabe L’Olivier
Date: 28/04/2009

A Université de Genève, Aula d’Uni-Bastion (salle B 106), le 5 mai 2009, organisé par le Centre Européen de la Culture, l’Ecole de Traduction et d’Interprétation, et l’Institut Européen de l’Université de Genève.

  • Vente des livres dès 16h30,
  • entretien-débat de 17h à 18h: De l’Orient à l’Occident, quelle place pour un dialogue des cultures?
  • suivie d’une séance de signatures

Quelle place et surtout quel dialogue promouvoir face au dérèglement du monde, magistralement décrit par Amin Maalouf dans son dernier essai, qui vient de paraître? Comment nouer ce dialogue au milieu des turbulences d’un monde globalisé, né des décombres de la guerre froide? Des turbulences qui entremêlent des élans généreux vers la liberté et les droits de l’homme, aux courants moins avouables sapant, dès le déclin de l’empire ottoman, les chances d’un véritable dialogue au Moyen-Orient.

Comment rompre les cercles vicieux des logiques de protection et d’affirmation ou de replis identitaires? Comment dépasser les outrances d’un individualisme triomphant, ainsi que les dérives des nationalismes engendrées par ce dernier? N’est-il pas temps d’imaginer de nouveaux modèles de vivre ensemble, sortant d’une trop longue Préhistoire, visant une cohabitation pluriculturelle démocratique sans férule impériale, reliant des citoyens libres et responsables dans le respect de leur diversité? Une cohabitation fondée sur le dialogue et non la soumission, sur un dialogue qui puisse fonctionner entre référentiels culturels différents et conjuguer les ressources de chaque culture, pour trouver des solutions aux crises actuelles et concevoir des richesses nouvelles.

Un rêve utopique? Ces turbulences, secouant nos consciences et nos intelligences sont peut-être fondatrices analyse Amin Maalouf, qui invite l’Occident à construire ces nouvelles fondations, en appliquant les principes démocratiques de manière pleine et entière, s’il veut éviter de pénibles régressions. Une analyse et un rêve suscitant bien des espoirs et des questions, qui pourront être partagées avec Amin Maalouf au cours de cet entretien. Vous êtes volontiers invités à les poser, en les envoyant d’ores et déjà à Marie Laure, afin d’alimenter un débat critique et substantiel.

Comments are closed.