Les 5 mythes les plus rabâchés sur la santé

… que les médecins n’ont aucune intention d’abandonner – Publié dans sott.net, par Marco Torres, Sept. 5, 2012 (D’abord dans Hélios).

Il y a aujourd’hui plus de mythes de santé propagés par les médias et la médecine conventionnelle qu’il n’y en a eu tout au long de l’histoire. Cela est dû en grande partie au manque d’éducation du public et à l’élargissement du pouvoir des sociétés qui font la promotion de ces mythes pour atteindre des buts particuliers et malveillants, tous au nom du profit.  

Mythe n° 1: La médecine conventionnelle et le système des soins de santé aident les malades: Peut-être le plus grand mythe aujourd’hui est-il la fausse idée que se font les gens sur la médecine dominante et le système des soins de santé qui aideraient les malades. Rien ne pourrait être aussi éloigné de la vérité …  //

… Mythe n°2: Les vaccins sont préventifs et augmentent l’immunité: Le terme immunisation, souvent substitué à vaccination, est faux et devrait être légalement contesté. La recherche médicale a bien établi qu’une injection directe de protéines étrangères et autres matériaux toxiques (particulièrement les poisons connus comme sensibilisateurs d’immunité, tel le mercure) rend le receveur plus facilement touché par ce qu’il ou elle va rencontrer dans l’avenir. Cela veut dire qu’ils font le contraire d’une immunisation, en empêchant même généralement l’immunité de se développer après une exposition naturelle … //

… Mythe n°5: Le fluor prévient la carie dentaire:

Mettre du fluor dans l’eau est un canular (aux US, du fluor est ajouté dans les réservoirs d’eau du robinet, mais en France on en trouve dans presque tous les dentifrices conventionnels, NdT). Consommer n’importe quelle quantité de fluor est dangereux pour la santé et il N’A JAMAIS été prouvé qu’il empêchait les caries dentaires. C’est en réalité la plus grande fraude scientifique jamais encouragée par les gouvernements nationaux et internationaux. On a fait le lien entre le fluor et l’ostéoporose, le cancer, les maladies auto-immunes et même de très petites concentrations peuvent perturber de 50 % les enzymes de réparation de l’ADN.

Le fluor ajouté à l’eau est un déchet produit de l’aluminium et des engrais phosphatés. Et ce n’est même pas du fluorure de calcium qui apparaît naturellement dans l’eau, mais du fluorure de sodium, qui est une chose toute différente et porteur de mauvaises nouvelles.

- En fait, le fluorure de sodium n’apporte aucune bonne nouvelle. Sauf pour quelques rapports suspects par les gens qui vendent le truc, il est prouvé après études sur études que le fluorure de sodium ne protège pas les dents, et qu’il est néfaste pour les os. Et il l’est également pour d’autres parties du corps, telle la glande thyroïde.

  • Le fluor est un carcinogène suspecté.
  • Boire de l’eau fluorée va doubler le nombre de fractures du col du fémur aussi bien chez les hommes que les femmes âgés.
  • La stérilité féminine augmente avec la fluorisation de l’eau. Les scientifiques de la FDA ont rapporté une corrélation étroite entre les taux décroissants de fertilité chez les femmes entre 10 et 49 ans et des niveaux croissants de fluor.
  • Le fluor n’a jamais été décrit comme réduisant efficacement la carie dentaire. Aucune relation de cause à effet ou même de lien n’ont été trouvés entre les taux de fluor dans l’eau et les caries dentaires dans une quelconque étude.
  • Le fluor attaque aussi la glande pinéale. La pinéale contrôle notre horloge interne, aide à bien dormir, travaille de concert avec nos glandes surrénales pour gérer le stress, nourrit le thymus et communique 24h/24 et 7j/7 avec le reste du système endocrinien pour tout faire fonctionner. Le fluor calcifie la glande pinéale.
  • Le gouvernement classe le fluorure de sodium comme un déchet environnemental dangereux. Quiconque le manipule porte une tenue de protection. Le déverser dans les rivières est un crime.Le plus grand argument de départ que le fluor est sans danger à faible dose pour les humains vient des scientifiques du programme de la bombe A, qui a été secrètement exigé pour fournir ”une preuve utile en cas de litige” avec des marchands d’armes pour les dégâts commis par le fluor sur les citoyens. Des documents attestent que les premiers procès contre le programme américain de la bombe A ne concernaient pas les radiations, mais les dégâts faits par le fluor.

(le texte en entier).

Liens:

Israël Loves Iran: le mouvement dépasse les réseaux sociaux;

DOMMAGES COLLATÉRAUX: la face cachée d’un terrorisme d’état;

Vidéo choc: ANONYMOUS DÉVOILE LA VÉRITÉ SUR FACEBOOK, 3.22 min.

Comments are closed.